AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 10:48


" Silyë Palunùmon "


gif by frompillow (tumblr)

nom complet Silyë Palunùmon est descendante de Gorvewyn Palunùmon, un chevalier du roi Gorvered, fervent catholique. Sa mère, Roen, est morte en la mettant au monde. C'était une ancienne prêtresse convertie au christianisme après son mariage. Gorvewyn croyait que sa fille était maudite vu qu'elle possédait du sang de prêtresse et que c'est pour cela que sa mère était morte en la mettant au monde. Il la baptisa espérant ainsi éloigner d'elle les démons de la religion avalonienne et l'éleva en catholique. Cependant, cette petite fille si vive et si inaccessible, sa fille unique, lui faisait peur et il l'envoya à Avalon, pensant qu'elle avait bel et bien de la magie en elle et il fit croire qu'elle était partie au couvent. Il espérait ainsi ne plus jamais la revoir car il pensait que si il vivait avec elle, son âme à lui serait condamnée à l'enfer.Une fois seul, il se consacra corps et âme à son roi et mourut lors d'un combat, en héros. âge Les années défilent avec leurs joies et leurs peines, le temps passe à une vitesse affolante et on ne rend pas toujours compte. Il faut vivre sa vie, ne pas perdre de temps pour ne pas avoir de regrets. Vingt-cinq ans, vingt-cinq ans de rires, de pleurs, vingt-cinq ans de vie. Silyë a déjà passé vingt-cinq ans sur cette Terre et elle ne regrette rien, absolument rien de ce qu'elle a fait et vécu, après tout, c'est la déesse qui guide la moindre de ses actions alors, pourquoi regretter les souhaits de la déesse pour elle? origines Silyë est née sur les terres de Warminster; elle y vit aujourd'hui, depuis quelques années. Elle est donc officiellement originaire de Warminster, en Orcanie. Cependant, dans le cœur de la jeune femme, Warminster n'a aucune valeur. Son cœur appartient à Avalon, la terre où elle a passé toute son enfance, la terre où elle s'est épanouie. Aujourd'hui, elle vit à Warminster car elle a, au fond d'elle, le besoin de rencontrer de nouvelles personnes mais elle sait qu'elle retournera un jour ou l'autre à Avalon, la terre de son cœur, le seul endroit où elle se sent vraiment chez elle. religion Petite, Silyë ne connaissait que le catholicisme, la religion de son père. Elle en suivait les règles, bien malgré elle car elle n'y adhérait pas mais alors là, pas du tout. Pourquoi avoir peur du moindre péché alors que cette même religion affirmait que dieu était miséricorde et qu'il pardonnait tous les péchés si on faisait pénitence? Ça n'avait, aux yeux de la toute jeune Silyë ni queue ni tête. Quand son père se débarrassa d'elle, croyant qu'elle était maudite et l'envoya à Avalon, elle découvrit une autre religion qui lui était tout à fait inconnue. Au début, la petite fille la détesta, croyant que c'était une religion de l'enfer et qu'elle même était maudite et que c'est pour cela que son père l'avait rejetée, sans même l'embrasser avant qu'elle parte. Ce père qu'elle aimait plus que tout, ce père chevalier qu'elle admirait et qu'elle prenait pour un super héros. A ses débuts à Avalon, Silyë se rebellait contre les prêtresses, voulant retrouver son père mais, petit à petit, elle explora toute la religion Avalonienne. Une religion qui lui parlait, une religion à laquelle elle s'identifiait. Ainsi, petit à petit, la jeune fille oublia son ancienne vie, à Warminster et devint une prêtresse. Elle n'a, depuis, jamais quitté les traditions Avaloniennes et le culte de la Déesse mère et du Grand cornu. métier A son retour à Warminster, il y a de cela quelques années, Silyë a tout de suite été accueillie par le roi Gorvered. Elle était la fille d'un de ses fidèles hommes, mort au combat et bien qu'elle ait été presque reniée par son père, il lui offrit sa place au château, en souvenir de Gorvewyn. On parle souvent de son père à Silyë mais elle n'écoute que d'une oreille distraite, son père n'a plus vraiment de valeur pour elle depuis qu'elle a compris pour quelle raison il l'avait fait partir, loin de lui. Comment un père a-t-il pu laisser sa jeune petite fille se sentir coupable de la haine qui lui accorde alors que la veille même, il l'adorait? Silyë déteste son père mais elle ne le montre pas à la cour, ce serait très mal vu. Elle se comporte simplement en bonne courtisane, profitant de chaque moments et sachant pertinemment que sa place n'est pas au château mais à Avalon, Avalon qu'elle rejoindra quand la déesse lui dictera de revenir. groupe Silyë est à 100% une partisane de Torreth Leodelant. Il est, selon elle, le seul digne d'accéder au trône. Elle l'admire pour sa sagesse et sa ressemblance avec le grand Gorvered.

caractère du personnage
Silyë est une personne assez énigmatique et son caractère n'a pas toujours été le même au fil de sa vie. Plus jeune, quand elle était une petite fille et qu'elle vivait encore avec son père, en harmonie à Warminster, elle était pleine de vie. Elle ne vivait que pour les câlins de son père qu'elle considérait comme un héros et pour les balades en cheval. Petite fille très active, elle a fait tourner la tête de bien des personnes qui se demandaient quand elle allait enfin finir de courir de partout et, toute la cour était également attendrie par elle. Déjà très mature pour son âge, elle s'intéressait à tout; très curieuse, elle aimait apprendre de nouvelles choses et adorait par dessus tout jouer à la grande au milieu des autres courtisanes malgré sa grande indépendance et sa solitude. Est-ce à cause du rejet de son père, des années qu'elle prenait ou bien de ses années passées à Avalon? Toujours est-il qu'on ne peut pas le nier, Silyë a aujourd'hui beaucoup changé, elle n'a plus cette douce innocence de l'enfance. Bien qu'elle ai gardé son grand cœur et sa serviabilité, elle n'ai plus vraiment la petite fille enjouée qu'elle a été il y a de cela bien des années. Aujourd'hui, c'est une jeune femme très calme et très réfléchie, traits de caractère qu'elle a sûrement développé durant son séjour à Avalon. Elle déteste le mensonge et est du genre très rancunière, quand on détruit sa confiance c'est pour toujours. Elle a d'ailleurs appris à se méfier de tout le monde; toujours très solitaire, elle déteste se sentir dépendante de quelqu'un d'autre et donne très difficilement sa confiance, pour gagner la confiance de Silyë, il faut le mériter. Elle est très protectrice envers les gens qu'elle aime, peut être trop même et déteste voir les gens souffrir c'est d'ailleurs sûrement pour cela que les pendaisons et autres punitions à mort sont des spectacles auxquels elle n'aime pas participer. Elle se demande d'ailleurs comment des gens peuvent éprouver le moindre plaisir à regarder cela. Sa franchise et son honnêteté sont des traits de caractère qui chez Silyë peuvent être qualité et défaut. Elle ne garde jamais quelque chose sur le cœur, dès que quelque chose la chiffonne, elle le dit quitte à vexer certaines personnes même si elle s'y prend généralement avec beaucoup de tact. Enfin l'ajout de son obstination et de sa détermination font que la jeune fille arrive presque toujours à ses fins: quand elle estime que quelque chose est bien et qu'elle se lance dedans, elle ne lâche pas l'affaire avant d'en être venu au bout. Elle aime toujours autant les balades à cheval que lors de sa tendre enfance mais ses goûts sont bien plus larges que ce seul loisir. Elle aime tout particulièrement les soirées de banquet bien que bien souvent, la jeune femme ne reste que très peu au milieu de la foule, préférant sortir à l'extérieur du château, dans les jardins, pour retrouver un peu de calme. Silyë n'aime en effet, pas beaucoup l'agitation et la foule qui ont tendance à lui donner mal à la tête, elle ne s'habitue pas à la presque constante effervescence du château, complètement aux antipodes du calme et de l'harmonie qu'elle aimait tant à Avalon. La jeune courtisane aime beaucoup la nature, elle ne se lasse pas des promenades au milieu de la verdure luxuriante du château et porte toujours autant d'admiration envers les fleurs et les autres merveilles de la nature. Elle aime jouer de la harpe et peut en jouer pendant des heures cependant, elle ne prend pas de réel plaisir à filer ou à broder, ces gestes toujours répétitifs ont tendance à l'énerver surtout quand elle n'en voit pas la fin; pourtant, Silyë possède un don indiscutable pour ces arts. Enfin, à Avalon, elle a appris à se satisfaire de ce qu'elle avait. Bien sûr, quelque fois, elle a l'impression de perdre son temps, de ne rien faire d'intéressant mais, la jeune fille finit toujours par se dire que la moindre seconde de sa vie est dictée par la déesse c'est pour cela qu'elle a décidé de profiter de chaque jour qui passe comme si c'était le dernier: ne remet pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui.

vues politiques
Silyë soutient Torreth Leodelant pour l'accès au trône et cela pour plusieurs raison. La première et la plus importante aux yeux de Silyë c'est que, si c'est lui qui monte sur le trône, il créera une vraie harmonie entre le peuple d'Avalon suivant la religion de la déesse et le peuple chrétien et, en temps que prêtresse, Silyë ne souhaite que cela: une terre où les partisans des deux religions se côtoient sans aucuns aprioris et où chacun peut avoir le choix de choisir la religion qu'il souhaite suivre. Elle aime également beaucoup la sagesse de ce jeune homme et est certaine de sa filiation avec l'ancien roi: Gorvered. Il lui ressemble tant, autant dans sa manière de se comporter que dans son physique, il ne peut y avoir, selon Silyë, aucuns doutes, Torreth est bien le fils de Gorvered et c'est lui qui doit monter sur le trône car il gouvernera avec sagesse et justice. Quand aux autres prétendants, Silyë ne s'y intéresse pas le moins du monde. Pour elle, Breens ne recherche que la puissance, la victoire, l'écrasement des ennemis sans chercher l'harmonie et la paix dans son propre peuple. De plus, il souhaite même faire des batailles pour gagner des territoires, ce que Silyë ne peut concevoir, pourquoi sacrifier des vies pour enlever des terres qui appartiennent à d'autres? Enfin, Tryss pourrait être assez intéressant mais la gente féminine à ses pieds a tendance à énerver Silyë. Un roi est là pour gouverner un peuple dans la sagesse, pas pour jouer à la drague, enfin, ça c'est ce que pense Silyë.

les dragons, une légende ?
Silyë y croit sans vraiment y croire. Bien sûr comme presque tout le monde, elle pense que si le mauvais héritier monte sur le trône, le vrai sera vengé mais de là à ce que des dragons viennent, elle est un peu sceptique. Selon elle, cette superstition a été inventée pour faire peur aux gens et les faire réfléchir sur les différents prétendants afin qu'ils choisissent en leur âme et conscience celui qu'ils veulent soutenir. Cependant, la jeune femme croit vraiment que si le mauvais héritier est choisi, la déesse mère fera en sorte que les hommes se rendent compte de leur erreur mais au fond d'elle, Silyë est persuadée qu'il n'y aura pas de grands fléaux, les hommes se puniront bien assez par eux même. Cette histoire ou légende n'a pas vraiment eu de répercussions sur le choix de Silyë, elle avait déjà fait son choix en son âme et conscience et il n'a point changé.

"behind the helm and the armor":
 


Dernière édition par Silyë Palunùmon le Mar 31 Juil - 11:30, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 10:48

histoire du personnage Elle était là, dans cette chambre, seule avec son père. Il régnait une atmosphère pesante, une de ces atmosphères qui ne présagent rien de bon. Ce jour remonte à bien des années maintenant mais Silyë s'en rappelle très clairement, elle en voit encore tous les détails comme si c'était hier. C'était le soir, l'heure de se coucher. Le soleil était couché depuis quelques temps déjà et la pleine lune éclairait maintenant le ciel d'ébène. Allongée dans son petit lit, Silyë attendait que son père vienne lui dire bonsoir, comme tous les soirs. Son père: Gorvewyn, grand chevalier, qu'elle aimait tant et qu'elle craignait également beaucoup. Dans la faible lumière de la chambre, donnée simplement par la bougie posée sur la table, Silyë entendit son père arriver. Il avait un air grave et la petite fille ressentit tout de suite que quelque chose n'allait pas. Qu'y avait-il? Pourquoi avait-il le visage si fermé? Silyë se mit à réfléchir à toute vitesse. Puis elle sut, elle se rappela que dans quelques jours, c'était l'anniversaire de naissance de sa mère: Roen, cette femme qu'elle n'avait pas connu, cette femme qui était morte en la mettant au monde. C'était sûrement pour ça que son père n'était pas vraiment comme d'habitude. La petite Silyë pensait que son père était juste chagriné, elle était loin de s'attendre au tsunami qui allait déferler sur elle quelques courts instants plus tard. Son père s'assit sur la chaise, loin d'elle alors que d'habitude il s'asseyait tout près d'elle, sur le rebord du lit. Silyë ne comprenait plus rien, elle était perdue et les paroles de son père allaient encore empirer les choses: "Écoute moi bien Silyë, tu dois partir du château, à tout jamais. C'est pour ça que demain, dès l'aube, tu partiras loin d'ici, je suis sûr que tu t'y plairas... " Il avait dit ça sans émotion dans la voix comme si c'était tout à fait banal mais pour Silyë, c'était comme un coup d'épée en plein dans le cœur. Pourquoi?! mais pourquoi donc devait-elle partir, qu'avait-elle fait de mal? Une larme coula le long de ses joues, elle détestait pleurer devant son père mais elle n'avait pas pu retenir ses larmes face à cette nouvelle. Alors, elle répondit de sa petite voix: "Quand vous reverrais-je père?" Alors son père répondit, toujours aussi distant: "Sûrement jamais. Tu m'oublieras et puis, arrêtes de pleurer, tu n'es plus un bébé. " Suite à ses paroles, son père quitta la chambre, sans même l'embrasser. Ce fut la dernière fois que Silyë vit son père. La nuit, elle ne dormit guère longtemps, trop préoccupée à réfléchir, elle se croyait en plein cauchemar mais c'était bel et bien la réalité, une réalité qu'elle aurait aimé fuir. Le lendemain, dès le petit matin, sa nourrice la leva, l'habilla d'une robe toute simple et la coiffa. Après quoi, la petite fille monta sur son cheval et accompagnée par un serviteur qu'elle n'aimait guère, quitta les murailles de Warminster. De nombreuses fois, elle se retourna, espérant apercevoir ne serait-ce que l'ombre de son père à une des fenêtres du château mais ses espoirs furent vains. Commença alors une longue et interminable route à travers la forêt. Silyë était effrayée mais se gardait bien de prononcer le moindre mot; de toute façon, le serviteur qui l'accompagnait avait toujours été antipathiques avec elle. Le château était bien loin maintenant et la petite fille était bien perdue à travers cette forêt dont tous les arbres se ressemblaient. Laissant son cher cheval la guider, à la suite du serviteur, Silyë plongea dans ses pensées. Tout avait changé en un instant seulement...

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

La veille encore, son père était l'homme qu'elle avait toujours connu. L'après-midi, elle avait passé un instant fabuleux avec lui mais le soir, tout avait changé comme si... Comme si un mauvais sort lui avait été jeté. Elle n'était plus dans cette forêt effrayante, non elle était dans les beaux et fleuris horizons du château au dos de son cheval, ce cheval même qu'elle montait à cet instant mais ce n'était pas ce serviteur froid qui l'accompagnait, non; c'était son père. Les pensées de Silyë avait vagabondé à la veille. Elle se rappelait des moindres mot prononcés par son père, son héros. Il la laissait toujours gagner à la course, lui lançant toujours d'un air enjoué: "Tu vas bien trop vite. On dirais que ton cheval vole dans les air, petite cavalière..." Elle aimait son père d'un amour inconditionnel, cet amour que les enfants ne réservent qu'à leurs parents. Pourquoi est ce que tout avait changé en un instant. Et si son père ne l'avait jamais aimé. Si tous ces instants magiques passés avec lui n'était que du superficiel? Silyë ne pouvait le concevoir mais elle ne pouvait s'empêcher d'y penser. Oui peut être que son père ne lui avait jamais pardonné d'avoir tué Roen, son épouse bien aimée en venant au monde. Si cela était la vérité, Silyë aurait mille fois préféré mourir à la place de sa mère, oh que oui. Elle ne supportait pas l'idée que son père puisse la tenir responsable du décès de sa mère...

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

"Bienvenue à Avalon Silyë, nous sommes heureux de t'accueillir ici" Revenue sur terre malgré elle, la petite fille était plus perdue que jamais. Où donc était-elle? Où était le serviteur qui l'accompagnait il y a quelques instants seulement et, où était son cheval? Et puis qui était cette dame qui lui parlait? Des milliers de questions se bousculaient dans sa tête. Tout était magnifique autour d'elle mais elle s'en fichait complètement; les fleurs, aussi colorées soient-elles ne l’émerveillaient même pas. Elle voulait partir d'ici, elle voulait retourner à Warminster, elle voulait retrouver son père. Ces personnes lui faisaient peur avec leurs tatouages. "Qui êtes vous? Je ne veux pas rester ici. Je veux retourner à Warminster. Je sais pas pourquoi père m'en veut autant mais promis, je ferais tout pour qu'il soit fier de moi, laissez moi retourner auprès de lui, je vous en prie." "Ton père t'a envoyé ici parce que ta mère, la sage Roen était une prêtresse, elle a passé son enfance ici et c'est à ton tour maintenant. Dorénavant, soit sage. Ces deux prêtresses vont t'accompagner à ton nouveau chez toi... Ne poses surtout pas de questions..." Silyë se laissa guider, observant tout ce qui l'entourait. Où était-elle donc, ça avait tout l'air d'un paradis, un paradis sur terre où peut être bien était-ce l'enfer. Pourquoi son père l'avait-il envoyé ici? Pour elle, le paradis c'était Warminster, elle ne connaissait aucun autre endroit et ce nouveau lieu, qui la séparait à tout jamais de son père lui avait tout l'air d'être une terre de damnés. Comment pourrait-elle réussir à vivre sans son père? Elle était sûrement maudite pour qu'il l'ait envoyée à Avalon....

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

Et pourtant, elle s'était toujours comportée en bonne chrétienne. Elle allait à la messe tous les jours, recevait Jésus avec foi et effectuait toutes ses corvées. Elle suivait ses leçons de catéchisme sans rechigner et était toujours très attentive. Pourquoi donc l'envoyer ici? Elle avait toujours tout fait pour que son père soit fier d'elle autant qu'elle, qui l'admirait et le prenait pour un super héros. Elle lisait la Bible tous les soirs, ne s'endormait jamais sans faire sa prière auparavant et se pliait à toutes les obligations de la religion catholique bien que, bien souvent, elle n'y adhérait pas toujours. Il y a certaines choses qu'elle ne comprenait pas forcément. Peut-être que Dieu l'avait punie pour avoir pensé que certaines choses n'avaient ni queue ni tête dans cette religion, oh oui, c'était sûrement pour ça que son père l'avait rejetée...Les premiers temps à Avalon furent un vrai enfer pour Silyë. Révoltée de ne plus avoir son père, elle se dérobait à toutes ses obligations. Elle détestait toutes ses prêtresses tatouées qui essayaient de lui apprendre des choses ou qui lui donnaient des ordres, elle détestait par dessus tout, le fait de ne pas pouvoir parler. Elle détestait toutes les personnes qui l'entouraient mais elle se détestait elle-même tout d'abord. Elle se sentait coupable du rejet de son père et ne pouvait le supporter. Cependant, les choses n'allaient pas tarder à changer. Un soir alors qu'elle réfléchissait comme bien des fois, Silyë fut éclairée dans toutes ses réflexions qui se bousculaient dans sa tête depuis son départ forcé de Warminster. Une éclairage, voila ce qui arriva. La jeune fille eut l'impression que Dieu ou plutôt la Déesse avait éclairé toutes les zones d'ombres qui subsistaient en elle. Ce fut une évidence, elle n’avait rien fait de mal, ce n'était pas de sa faute si son père l'avait fait partir: NON, ce n'était pas sa faute. Il avait simplement eu peur d'elle. Peur parce que sa mère était une prêtresse. Elle savait que son père était très superstitieux et surtout un fervent catholique. Il l'avait fait baptisée dès le jour de sa naissance sûrement pour essayer d'enlever d'elle le sang de prêtresse de sa mère. Mais cela n'empêcha pas qu’il soit toujours inquiet d'avoir une fille appartenant à ce qu'il avait nommé "la religion de l'enfer". C'est pour ça qu'il l'avait fait partir. Elle était en quelques sortes retourné à sa mère vu qu'elle suivait maintenant la même formation qu’elle. Elle deviendrait prêtresse elle aussi... Son père, elle n'y penserait plus, elle ne le regretterait plus, il n'avait plus aucune valeur pour elle. Il ne lui avait même pas dit au revoir, au revoir ou plutôt adieu et cela elle ne lui pardonnerait JAMAIS.

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

A partir de ce jour, l'existence de Silyë changea du tout au tout. Elle découvrit Avalon avec un autre œil. Elle ne voyait plus cette terre comme celle l'ayant séparé de son père mais elle y ressentait la présence de sa mère bien aimée, sans même l'avoir connue. Elle l'imaginait il y a de cela quelques années, à sa place. Elle avait été enterrée, mariée en chrétienne. Oui, Roen, sa mère se disait chrétienne depuis son mariage avec Gorvewyn mais était-ce vraiment la réalité? Silyë n'en était pas si sûre. Elle était que le cœur de sa mère était demeuré Avalonien. Plus les jours passaient, plus Silyë prit goût à cette terre et à cette religion. Elle ne se révoltait plus contre les prêtresses et elle découvrit un monde merveilleux. Non ce n'était pas un enfer comme elle le pensait auparavant, c'était plutôt un véritable paradis. Il y avait tant de choses à apprendre, à découvrir. Tant de choses plus intéressantes les unes que les autres: la signification des différents tatouages que tous, ici, se faisaient sur le corps; et avant, tout, la religion: le culte de la déesse et du Grand Cornu et toutes les festivités autour d'eux. Cette religion lui parlait bien plus que le catholicisme. Elle s'en sentait proche et bien vite elle oublia tout ce que les prêtres lui avaient répété pour se laisser remplir intérieurement par cette nouvelle religion et toutes ses traditions. Sa formation dense et complète prit bientôt fin et Silyë rejoignit les rangs des prêtresses d'Avalon. Elle se sentait elle-même le rejet de son père lui avait finalement apporté du bien. Sa destinée était écrite ainsi, elle était née pour suivre le chemin de sa mère. Silyë aimait la terre d'Avalon plus que tout, Warminster devenait insignifiant face à la terre qui était devenu son chez elle. Elle aimait le calme, la sérénité et l'harmonie avec la nature qui régnaient constamment à Avalon... Les années passèrent puis vint le temps de sa première participation à Beltane, la fête la plus importante à Avalon.

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

Cette nuit magique, elle s'en rappellera toute sa vie. L'atmosphère était à la fête dans tout Avalon, on dansait, on buvait, on festoyait. La lune brillait bien haut dans le ciel et la fête allait se poursuivre jusqu'à l'apparition des premiers rayons du Soleil. La déesse l'avait choisit pour qu'elle offre sa virginité en cette nuit bénie. Elle ne l'oubliera jamais. Peut-être le fait d'avoir bu amplifiait ses sensations mais Silyë eut l'impression de ne plus être totalement elle-même. Elle s'offrait à cet homme qu'elle ne reverrait sûrement jamais en honneur à la déesse et au Grand Cornu. La magie de cette nuit, elle ne la ressentira jamais plus...Après ce jour, le quotidien de Silyë fut sensiblement monotone. La vie à Avalon ne permettait pas de s'ennuyer et la jeune fille y était très heureuse. Pourtant même si elle se refusait à l'admettre, son père n'avait pas tout à fait quitter ses pensées. Qu'était-il devenu? Elle avait besoin de le savoir. Elle avait également besoin de rencontrer d'autres personnes et c'est pour ça qu'elle quitta Avalon pour revenir à Warminster. Pourtant, elle le savait, son cœur serait toujours à Avalon et elle reviendrait très vite, dès que la déesse lui ferait savoir qu'elle devait revenir. En attendant, elle allait passer quelques temps sur sa terre natale...

_.¤´¯`¤._.¤´¯`¤._

A son arrivée à Warminster, le roi Gorvered l'accueilli avec grand plaisir, on lui conta pendant toute une soirée les exploits de son père et on lui apprit avec beaucoup de tristesse que: "son père avait perdu la vie dans un combat" Cette nouvelle ne fit réellement ni chaud ni froid à Silyë mais elle fut bien obligée d'adopter le visage qu'on attendait d'elle à l'annonce de cette nouvelle. Depuis, elle vit comme n'importe qu'elle courtisane au château profitant de chaque instant sans toute fois s'accoutumer à cet univers. Elle a hâte de retrouver la terre de son cœur: Avalon mais elle sait qu'il n'est pas encore temps pour elle d'y retourner. Elle a encore des choses à vivre à Warminster, des personnes à rencontrer avant de retrouver son quotidien de prêtresse au milieu des autres,à Avalon... Elle ne donne pas spécialement sa confiance à beaucoup de personnes à Warminster mais elle accepte avec plaisir de jouer de la harpe quand on lui demande bien qu'elle n'aime pas spécialement la constante effervescence qui règne au château. Elle n'aime pas rester toute la journée à faire des travaux d'aiguilles surtout quand elle n'en voit pas la fin. Cependant, elle prend beaucoup de plaisir à monter à cheval et à faire de longues promenades au milieu de la nature...


Dernière édition par Silyë Palunùmon le Mar 31 Juil - 11:28, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le souffle d'Orcanie
Le souffle d'Orcanie
ANCIENNE ADELOSA
∞ Missives : 511
∞ Début de la quête : 17/05/2012

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 10:53

Bienvenue sur le forum Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 1113388014
Juste pour être sûr tu es bien Little Smile ?
Revenir en haut Aller en bas
http://thecoldkingdoms.forumgratuit.fr

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 10:56

merci I love you
et oui c'est bien moi Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 388342071
Revenir en haut Aller en bas
Le souffle d'Orcanie
Le souffle d'Orcanie
ANCIENNE ADELOSA
∞ Missives : 511
∞ Début de la quête : 17/05/2012

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 12:45

Super Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 388342071 Bonne chance pour ta fiche et n'hésita pas à venir nous voir si tu as des question.
EDIT: Je viens de lire ce que tu as écris et quelques petits détails me chiffonne. Tu peux faire croire que tu as un don de seconde vue, en tant que prêtresse tu es presque obliger de faire comme si. Mais je voulais être certaine que tu sache que la magie n'existe pas sur le forum et que c'est soit du flan soit de la folie. Et tu as écrit Westminster, ne voulais tu pas dire Warminster ?
Revenir en haut Aller en bas
http://thecoldkingdoms.forumgratuit.fr

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 13:01

merci Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 388342071

en effet, j'avais pas bien compris, merci de me l'avoir fait remarqué. J'ai fait les changements j'espère que ça ira comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le souffle d'Orcanie
Le souffle d'Orcanie
ANCIENNE ADELOSA
∞ Missives : 511
∞ Début de la quête : 17/05/2012

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyLun 30 Juil - 13:04

C'est très bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thecoldkingdoms.forumgratuit.fr

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyMar 31 Juil - 11:29

merci
je fais ma signature et je m'attaque au reste après (a) Very Happy

EDIT: fiche terminée j'espère que ça conviendra Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le souffle d'Orcanie
Le souffle d'Orcanie
ANCIENNE ADELOSA
∞ Missives : 511
∞ Début de la quête : 17/05/2012

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyMar 31 Juil - 13:08

Et bien je viens de lire ta looooongue fiche et tout me semble très bien ! Ton personnage est intéressant et j'ai hâte de te voir RP ! Je te valide I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thecoldkingdoms.forumgratuit.fr

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyMar 31 Juil - 16:26

merci beaucoup I love you Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 388342071
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre Blake
Deirdre Blake
BARONNE DE L'ÎLE DE LYNESS
∞ Profession : Noble
∞ Printemps : 27
∞ Missives : 408
∞ Début de la quête : 19/05/2012

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyMar 31 Juil - 20:11

Mmm y a trop de orange à mon goût XD Heureuse de te voir rejoindre nos rangs, BON JEU !!

_________________
The night is dark and full of terrors
« I met a lady in the meads, full beautiful a faery’s child, her hair was long, her foot was light, and her eyes were wild. She look’d at me as she did love, and made sweet moan. kick ass »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) EmptyMer 1 Aoû - 11:00

merci Deirdre Very Happy && vive Torreth Leodelant Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) 324581347 (a)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty
MessageSujet: Re: Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)   Silyë ᴥ  this is my life: my own and not yours. (finish) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Silyë ᴥ this is my life: my own and not yours. (finish)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KINGS OF ORKNEY :: Génèse :: Un étranger approche :: Bienvenue en Orcanie-